- Qu'est-ce que la méditation ...

Marc Minet

Qu’est-ce que la "méditation en pleine conscience" ?

 

C’est une méthode de régulation des ruminations mentales et des émotions qui peuvent être parfois envahissantes, par l’observation et l’acceptation de son expérience vécue dans ses différentes dimensions (sensations, émotions, pensées, tendances à l’action). C'est une manière particulière de vivre les événements et d'y faire face.

 

  • Elle éveille la curiosité et la bienveillance pour son expérience
  • Elle apprend à vivre pleinement le moment présent
  • Elle est source de sérénité
  • Elle permet de se (re)découvrir et de (re)découvrir les autres
  • Elle invite à prendre davantage soin de soi et des autres

 

Comment fonctionne la "pleine conscience" ?

 

La pratique de la « pleine conscience » permet de se dégager des réactions automatiques qui nous "jouent des mauvais tours", et qui amplifient la détresse psychologique.

 

Elle apprend à observer avec attention, curiosité et bienveillance les sensations, émotions, pensées et tendances à l’action comme des phénomènes transitoires et à les accepter tels quels plutôt que d’y réagir par des automatismes (fuite, distraction, frustration, résignation, …). Cette attitude permet de réguler la charge mentale et d’agir en accord avec ses valeurs.

 

Indications de la "pleine conscience"

 

  • Prévention de rechutes dépressives
  • Gestion du stress, de l’anxiété chronique, de l’insomnie
  • Gestion de l’impulsivité (accès de colère, crises de boulimie)
  • Gestion de la douleur chronique
  • Gestion de la détresse face à la maladie chronique
  • Amélioration du perfectionnisme excessif
  • Cette pratique répond également aux attentes des personnes qui souhaitent simplement se connaître mieux et s'engager dans un mode de vie plus serein, équilibré, harmonieux.

 

Contre-indications de la "pleine conscience"

 

  • Dépression en phase aiguë
  • « Maniaco-dépression » non stabilisée
  • Troubles importants de l’attention
  • Séquelles psychologiques d’abus physiques, émotionnels ou sexuels
  • Dissociations
  • Attaques de panique récurrentes
  • Troubles psychotiques (hallucinations, délires)

 

Pour en savoir plus ? De nombreuses ressources sont disponibles

Copyright © All Rights Reserved